Retour Chatillon sur Chalaronne « Sur les pas de Mr Vincent » 30 juin 2013

« Dès notre arrivée à  Chatillon, nous débutons cette belle journée ensoleillée par la rencontre de sœur Thérèse, Fille de la Charité. Elle nous accueille ainsi qu’un groupe de religieuses africaines de la Charité, qui sont venues en France faire un pèlerinage sur les pas de St Vincent de Paul, à Dax, à Chatillon, et à Paris.

La visite guidée de l’église avec les vitraux  et les sculptures sur les piliers nous introduit rapidement dans la vie des Chatillonnais du 15e siècle, avant l’arrivée de Mr Vincent. Puis nous participons à la messe paroissiale très animée par la communauté des sœurs d’Afrique.

Après un repas très apprécié par tous, nous retournons à l’église pour suivre une catéchèse : « En cette année de la foi, quel message nous livre St Vincent de Paul  ? » Sœur Thérèse nous a enthousiasmés et fait vibrer par sa connaissance et son approfondissement de la vie de St Vincent.

St Vincent est arrivé comme curé à Chatillon les Dombes, cette commune agricole,  en 1617. Au cours d’une célébration eucharistique d’un dimanche, on vient dire à Vincent de Paul que tous les membres d’une famille étaient malades et sans ressources. Il change alors le sujet de sa prédication.  Aussitôt, Vincent prend avec lui des dames pour l’accompagner et soulager cette famille. Vincent est bouleversé. C’est à ce moment là, que tout bascule et il comprend qu’il doit s’engager dans la lutte contre la misère. Il met alors en route des équipes de laïcs pour le service des malades et des pauvres. « Ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites ». Il crée la première « confrérie de la charité ». Il ne s’arrêtera pas là. Vincent n’agissait pas seul, il démontrait une grande capacité à faire faire. D’autres œuvres verront le jour comme la fondation des Enfants Trouvés.

Notre après-midi, se poursuit par la visite de la vieille ville qu’a connu Vincent. Nous passons sur de jolis ponts de bois fleuris pour traverser la rivière Chalaronne, et découvrons les maisons à colombage et les traboules, l’apothicairerie, et nous terminons par un temps de prière dans la maison où a vécu St Vincent.

Sœur Thérèse nous a captivés et nous retournons à St Etienne heureux d’avoir approfondi la vie de St Vincent de Paul . Nous remercions aussi notre accompagnatrice Sylvie Hospital pour l’organisation de cette journée et nous avoir réuni autour de ce grand saint. La générosité de Vincent de Paul nous montre la façon la plus simple et très concrète de vivre le grand commandement que Jésus nous a donné qui n’est autre que l’amour du prochain, comme le bon Samaritain.

Témoignage de Janine et Pierre Rocher

————————————————————————————————————————————————————–

Extraits des notes de Marie-Louise Fournel

A 9 H 00, nous sommes arrivés sans encombre à Châtillon sur Chalaronne (dans la région des Dombes), sous un beau soleil, où nous attendait Sœur Thérèse qui est très impliquée dans le patrimoine humain et historique de la ville. Avant la messe dominicale, elle nous a fait quelques commentaires sur l’Eglise dont la construction débuta en 1272.

 * Après la cérémonie religieuse et le repas pris au restaurant, nous nous sommes retrouvés à l’Eglise pour une catéchèse de Sœur Thérèse, sur le thème « En cette année de la Foi, quel message nous livre Saint Vincent de Paul ». Très passionnant, très intéressant et surtout très vivant car Sœur Thérèse est intarissable sur St Vincent de Paul.

Puis elle nous a fait cheminer « sur les pas de Monsieur Vincent » à travers la vieille ville, fort jolie d’ailleurs, avec sa rivière « la Chalaronne »

Puis visite de l’Apothicairerie (ancienne tisanerie) de l’ancien hôpital de Châtillon, où sont entreposés et gardés précieusement 120 pots en porcelaine dans lesquels contenaient diverses et différentes plantes médicinales, servant à la fabrication et la commercialisation de médicaments, dispensés jusqu’en 1939 (soit 2 siècles) par les religieuses.

Enfin visite de la maison de Vincent de Paul, où résident les 4 religieuses. Seule subsiste la porte d’entrée de la chambre de Saint Vincent. Et pour terminer cette agréable journée, petit temps de célébration.

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s