Retour sur le pèlerinage à Lourdes d’octobre 2012

678 personnes de Saint-Etienne se sont rendues du 15 au 20 octobre 2012 à Lourdes pour leur pèlerinage diocésain d’octobre, présidé le père François Reynard, vicaire général.

 190 pèlerins en hôtel et 130 pèlerins malades et accompagnants ont participé à ce pèlerinage, hébergés à l’Accueil Notre Dame dans les sanctuaires, pris en charge par une équipe médicale dont des médecins et infirmiers en activité.

300 hospitaliers et hospitalières ont veillé à leur confort et les ont assisté au cours de leur séjour.

61 jeunes lycéens de Saint-Bonnet-de-Galaure ont rejoint sur place, comme à l’accoutumée, les hospitaliers pour une première approche du service auprès de personnes malades.

La douceur du temps de cette semaine leur a permis de vivre un beau pèlerinage : célébrations, présentation du thème de l’année par le Père Horacio BRITO, ainsi que les processions mariales et eucharistiques très appréciées sous le soleil d’automne.

La dernière journée a été perturbée par le mauvais temps : une pluie importante s’est invitée à la messe à la Grotte et dans l’après-midi, les autorités ont demandé aux organisateurs de supprimer la célébration d’envoi à l’église Sainte Bernadette pour des raisons de sécurité. En trois heures de temps, le Gave de Pau avait déjà grossi, et les inquiétudes aussi. Alors la cérémonie d’envoi eut lieu à chacun des étages de l’Accueil Notre Dame et dans les hôtels avec les prêtres présents.

Les pèlerins de Saint-Etienne sont rentrés samedi 20 octobre en car, quittant Lourdes et les crues relayées par la presse au petit matin, pour arriver en soirée à Saint Etienne.

Le trajet retour s’est vécu dans un esprit de prière et de communion fraternelle avec les pèlerins et habitants de Lourdes victimes des inondations.

Sylvie Hospital

Procession

Messe d'ouverture

Témoignage d’un pèlerin au cours du pèlerinage à Lourdes :

20 ans, après mon premier pèlerinage à Lourdes, ce pèlerinage, à l’automne de ma vie, me permet, avec l’aide de Marie, de faire le point :
- sur ma vie, mes engagements, mes valeurs, de femme, de chrétienne, d’infirmière,
- sur mes forces et mes faiblesses,
- sur mes générosités et mes égoïsmes,
- sur mes joies et mes peines.

Nous sommes tous invités à reconnaître nos lâchetés, dans la lumière du message de Marie qui nous entraîne, avec Bernadette, à découvrir l’Amour infini de son Fils, Jésus.

Avec les 678 pèlerins de notre Diocèse, dont 127 malades, 300 hospitaliers et, en communion, avec les milliers d’autres pèlerins qui nous accompagnent, dans la prière, la maladie, la déchéance physique, la douleur psychique, Lourdes, est le lien qui nous unit.

Lourdes nous permet de changer notre regard, sur les autres, de voir, de comprendre, les fractures, qu’elles soient : maladie, handicap, vieillesse, solitude, pour accepter, dans la sérénité, avec l’aide de Marie, cet accompagnement à la Vie.

En conclusion : L’Amour unifiant se partage. Qui l’a, possède tout. Qui ne le possède pas, n’a rien. Qui l’avait et l’a perdu, ne l’a jamais eu.

Marie-Hélène GUERPILLON

Messe à la grotte, le vicaire générale et l'évêque

messe à la grotte

Messe à la grotte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s